AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't worry [r.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stormy Ashburn

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 14/10/2014
Addicted to : Can't remember...

MessageSujet: Don't worry [r.]   Lun 1 Déc - 2:23

Il était quinze heures passées et depuis quelques semaines, Duncan s’était mis à s’aventurer hors de l’appartement. Il n’allait jamais bien loin cela dit, il n’était pas prêt à s’aventurer dans une ville qu’il ne connaissait pas. Qu’il ne connaissait plus était sans doute plus juste mais dans sa tête, il ne savait rien de sa nouvelle vie. Mais il avait l’habitude de passer à l’épicerie du coin. Pourquoi 15h ? Eh bien, il avait remarqué que c’était un homme assez âgé qui prenait la caisse à ce moment là et pas cette jeune étudiante bien trop bavarde à son goût. Le vieux, lui, semblait se foutre totalement de la présence de Duncan sauf au moment de payer et même là, ils n’échangeaient pas le moindre mot et il aimait ça. Bien sûr, le jeune homme n’avait jamais rien de vital à acheter, aujourd’hui il avait s’était payé un paquet de chewing gum et un soda. Il avait juste envie de sortir. Mais en rentrant, il tomba sur la terrible voisine du dessus. Une belle blonde plus âgée que lui et Ashton. Duncan ne l’aimait pas trop mais elle lui faisait toujours un sourire alors au début, il avait cru qu’elle l’aimait bien mais il avait vite compris que c’était Ashton qui lui plaisait. Bof, tant pis, il n’avait pas la tête à ça de toute façon. Le jeune homme lui fit un signe de la tête et allait passer son chemin mais elle l’en empêcha. Elle pris un chewing gum de son paquet et commença à le mâcher «Je veux pas paraître chiante ou quoi, vu tout ce qui t’es arrivé, ça craint mais…J’ai vraiment besoin que tu me rembourses mes 300 Dollars. » Elle lança un sourire innocent au pauvre Duncan qui ne comprit rien à la situation « De…De…Euh…Tu…Euh » visiblement agacée par le fait qu’il n’arrive pas à s’exprimer elle poussa un soupir «Je te dois 300 ? Je sais pas… Je dois demander à Ashton parce que je me souviens pas. » « Non ! Surtout pas ! Il n’est pas au courant… C’était pour rénover votre cuisine. » Oh ? Alors ça n’avait pas été très fameux comme rénovation. «J’ai pas cette somme sur moi… » « Il y a un distributeur au coin de la rue » elle eu un large sourire. «Ah ? Bon… Je…J’y vais »


Et c’est ainsi que le jeune homme remboursa la voisine de trois cents dollars exactement. Elle l’avait remercié, l’avait appelé ‘mon chou’ et lui avait fait promettre de ne rien dire à son colocataire. Mais en rentrant dans l’appartement, il vit Ashton en train de regarder la télévision et ne put s’empêcher d’aller dans la cuisine pour observer les travaux qui avaient été effectués selon la voisine. C’était… du sale boulot pensa-t-il alors qu’il se dirigea vers le salon pour s’asseoir aux côtés de son ami – toujours en gardant une certaine distance – au bout d’un moment il tourna la tête vers lui et annonça fièrement la nouvelle «Alors, ne t’en fait pas. Je viens de rendre les 300 Dollars à la voisine, la…euh, blonde que j’aime pas tellement. Mais on a plus de dettes. » il fit un signe de tête avec un sourire, satisfait de sa bonne action. «Arf, j’ai pris un soda pour moi mais j’ai oublié de t’en prendre un. Désolé. » Il observa ce qui passait à la télévision «Ah, j’ai vu cet épisode. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashton Buchanan
wrecking ball
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2012

(IN)BOX
Job:
Text/Mail:

MessageSujet: Re: Don't worry [r.]   Jeu 11 Déc - 16:55

Rentrer dans son appartement était devenue une sorte de corvée pour Ashton. Même si la réciproque n’était plus vraie, il appréciait toujours autant son meilleur ami, cependant sa compagnie n’était plus aussi agréable qu’autrefois. Dès l’instant où il posait son regard sombre sur lui, les souvenirs de son échec, de sa trahison, lui revenaient en mémoire ; les séquelles physiques n’étaient plus trop visibles chez Duncan, néanmoins il n’avait toujours pas retrouvé tous ses esprits, alors le voir dans un tel état était une tragédie pour celui qui avait grandi avec lui. C’était pour cette raison qu’il évitait le plus possible de rentrer. Université, boulot, amis, plus qu’ami, il trouvait toujours de quoi s’occuper pour retarder l’échéance d’un retour entre ses quatre murs aussi froids qu’ils avaient été chaleureux dans un passé pas si lointain. A cours d’occupations ce jour-là à cause d’un professeur absent, d’un défaut d’appareil photo et d’un message laissé sans réponse par Alexis, Ashton s’était retrouvé contraint de prendre le métro jusque chez lui. Peut-être pourrait-il en profiter pour discuter avec Duncan un peu plus que d’habitude, pour essayer de lui raviver la mémoire sur quelques détails qui leur tenaient à cœur. Il s’arrêta en route pour se payer un café, et retarder son arrivée, accompagné d’un muffin qu’il regretterait sitôt celui-ci descendit dans ses poignées d’amour, puis finit par grimper les marches jusque l’appartement. Il fut surpris de trouver la pièce à vivre vide, ainsi que le reste du trois-pièces. « Duncan ? » appela-t-il au cas où ce dernier se fut dissimulé quelque part. Mais non. C’était idiot de penser que le jeune Lawford eut organisé une partie de cache-cache tout seul en plein milieu de l’après-midi. Il aurait au moins attendu qu’il revienne. Non sans honte, il réalisa qu’il était soulagé de ne pas le trouver sur les lieux, d’avoir un répit chez lui sans se sentir coupable de l’avoir abandonné. « Tu es une ordure, Buchanan, » s’insulta-t-il avant de se laisser tomber dans le canapé du salon.

Il usa longtemps de la télécommande avant de s’arrêter sur une rediffusion de la dernière saison de How I Met Your Mother, qu’il n’avait jamais eu l’occasion de voir. Le choix fut efficace puisqu’il se mit à rire au bout de deux scènes, son café coincé entre ses cuisses. La porte d’entrée claqua et il se retourna pour saluer d’un geste de la main son colocataire. Il garda le silence même lorsque ce dernier prit place à ses côtés sur le canapé, le regard à nouveau rivé sur l’écran de télévision.
« Ne t’en fais pas, j’ai déjà ce qu’il faut, » répondit-il en levant sa tasse désormais tiède. « Ce n’est plus du niveau des autres saisons, mais ça reste drôle... Attends une minute ! » Il se redressa d’un bond, renversant presque son café au passage. Il croyait d’abord avoir mal entendu mais maintenant que l’information avait fait son chemin jusque sa caboche, il n’en revenait pas. « Quels trois-cent dollars ? » Il ne se souvenait pas avoir demandé quoi que ce fut à cette garce trentenaire avec qui ils partageaient leur palier. Au contraire, Duncan l’avait toujours soigneusement évité même avant son accident, donc il n’avait eu aucune raison de faire affaire avec elle. « Pour quelle raison on aurait eu besoin d’une telle somme, Duncan ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stormy Ashburn

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 14/10/2014
Addicted to : Can't remember...

MessageSujet: Re: Don't worry [r.]   Mer 17 Déc - 1:15

Depuis qu’il était revenu dans son ‘chez lui’ après son coma, les choses étaient étranges. Il ne pouvait même pas considérer qu’il s’agissait de sa maison étant donné qu’il n’avait aucun souvenir de cet endroit. La première semaine fut la plus dure. Sa chambre d’hôpital lui manquait presque et il pouvait compter sur les infirmières si quelque chose n’allait pas. Ici ? Il devait se débrouiller. Il n’y était pas forcé, sa sœur et Ashton avaient bien insisté sur le fait qu’il pouvait demander de l’aide s’il le désirait, mais il ne l’avait jamais fait. Alors, oui, les premiers jours furent difficiles. Il fallait trouver les repères, ne pas se tromper de chambre, et d’autres petites choses. Aujourd’hui tout était un peu plus facile, sauf la relation avec Ashton qui semblait fausse tant les deux tentaient d’être normaux. Duncan voyait bien qu’il était un poids. Quel jeune homme, physiquement attrayant, d’à peine vingt-cinq ans voulait être coincé avec un amnésique aux humeurs changeantes. Personne. La réponse était personne. Et il le ressentait bien lorsque le jeune homme répondit à sa ‘bonne nouvelle’ . Alors qu’Ashton était en train d’élever la voix, Duncan s’inquiétait surtout du café que son colocataire pourrait renverser alors il s’assura que la tasse reste entre les mains du beau brun en faisant resserrer ses mains autour de la tasse. Puis il leva les yeux vers lui, confus. Plus que d’habitude. «Elle m’a coincé tout à l’heure » il croisa les bras «Elle ne m’aime pas, je le sais. Elle me parle que si elle y est forcé alors je me suis dit que c’était important… » Plus il avançait dans l’histoire, plus il baissa les yeux «Elle a dit qu’elle nous avait prêté cette somme pour rénover la cuisine. Mais c’est pas vrai, c’est ça ? » Il leva de nouveau les yeux, tout penaud «J’ai été vérifié notre cuisine et j’ai cru que c’était en travaux mais, elle… » Il se laissa tomber sur le canapé. «Non seulement je ne me souviens de rien, mais en plus je suis un débile. Emily m’a donné de l’argent pour nous aider et je viens de le...euh... gaspiller… Je suis désolé. » Il se leva et se dirigea vers sa chambre


Il sortit une valise de sous son lit où il commença à y fourrer quelques vêtements. Ashton  était sur le pas de la porte
«Tu as toujours été...hmmm...euh... patient et, t’es sympa, j’aimerais me souvenir de toi mais tout ce que je fais c’est des conneries. » Il arrêta de remplir sa valise pour s’asseoir sur son lit. Ce n’était pas la première fois qu’il faisait sa valise, la preuve, elle était toujours à moitié pleine à chaque fois qu’il la sortait de sous son lit. Il poussa un soupir. «Je commençais à bien aimer ici. » il observa sa chambre. En réalité, il voulait qu’il le retienne. Encore. Il n’avait pas spécialement envie d’aller vivre chez sa sœur qui allait le gaver d’albums photos et lui raconter tout un tas d’anecdotes dont il se souviendrait puisqu’elle ne comprenait toujours qu’il n’était pas totalement amnésique, il lui manquait seulement des fragments. D’importants fragments.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashton Buchanan
wrecking ball
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2012

(IN)BOX
Job:
Text/Mail:

MessageSujet: Re: Don't worry [r.]   Sam 27 Déc - 14:37

Ashton était bien trop jeune et immature pour prendre soin d’un autre individu, il avait déjà énormément de mal à s’occuper de lui-même alors la tâche était plus qu’ardue pour lui. Toutefois, il estimait faire de son mieux avec le peu qu’il possédait ; sa patience était sa plus grande vertu et il la mettait au service de Duncan depuis son retour à l’appartement. Il n’avait aucun problème à supporter ses sautes d’humeur et son regard vitreux lorsqu’il lui racontait les histoires folles de leur jeunesse. Il essayait, vraiment, mais ce n’était pas encore suffisant. « Ce n’est pas de ta faute ! » Il se remit d’un bond sur pieds et reposa sa tasse sur la table basse. « Elle est très au courant de ta situation et elle en a profité, la garce ! » Il écarta un bras, poing serré de rage. Il avait envie d’aller la trouver, là, tout de suite, et lui partager le fond de sa pensée, et de récupérer au passage l’argent cruellement dérobé à ce pauvre Duncan. Il n’avait pas besoin de se faire utiliser de la sorte par une voisine sans scrupule alors qu’il peinait à s’habituer à un quotidien qui était pourtant sien depuis longtemps. Il ouvrit la bouche pour annoncer qu’il allait de ce pas se rendre chez elle mais son colocataire le prit de court en disparaissant dans l’une des pièces voisines. Dans un profond soupir de lassitude, il partit à sa suite, d’une démarche traînante parce qu’il n’avait vraiment pas envie de gérer une nouvelle crise ce soir. N’aurait-il jamais l’occasion de se reposer ne serait-ce que quelques heures ? Tout cela devenait agaçant, il souhaitait juste profiter d’une soirée télé tranquille avec son meilleur ami. Sans les drames, sans les histoires, sans les pertes de mémoire qui le rendaient au moins aussi fou que Duncan.

Il croisa les bras sur le pas de la porte de sa chambre et le suivit des yeux tandis qu’il faisait des allers-retours entre sa garde-robe et sa valise.
« Je sais que c’est dur pour toi de cohabiter avec un parfait inconnu. » Ces simples mots le rendaient malade. Ils n’étaient pas des étrangers l’un pour l’autre, ils avaient grandi ensemble, ils se connaissaient depuis vingt ans, bordel ! « C’est mal barré pour que tu retrouves la mémoire, nos souvenirs communs, mais je me disais que, peut-être, un jour tu pourrais me considérer comme un nouvel ami ? » Son cœur se fendait à l’idée de ne jamais retrouver son meilleur ami, d’autant plus qu’il était le seul touché par son amnésie. Le jeune Lawford se rappelait tout un tas de choses, néanmoins son esprit avait choisi d’éradiquer tous les souvenirs qu’ils avaient partagés ensemble. Cette sélection était cruelle, même si Ashton pouvait trouver une raison valable à ce phénomène. Il était celui qui l’avait mis dans un état pareil, après tout, il était le responsable de tous ses maux. Il inspira un grand coup en posant son épaule contre le chambranle de la porte. « Je te propose un truc, tu me dis si ça te va ou non. D’abord, on passe récupérer tes trois cents dollars chez notre chère voisine, puis on en emprunte quinze pour commander des pizzas et passer une soirée au calme ici... Et je te promets de ne pas chercher à te rappeler des souvenirs idiots qu’on a pu avoir. Est-ce que ça te semble faisable ? » Il baissa les yeux et fit une petite moue adorable, à la manière du Chat Potté qui réclamait une faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stormy Ashburn

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 14/10/2014
Addicted to : Can't remember...

MessageSujet: Re: Don't worry [r.]   Mar 30 Déc - 1:06

Duncan reposa le pull dans son armoire et fixa Ashton, un léger sourire aux lèvres en entendant sa proposition, il avait conscient d’être une vraie plaie. Il savait qu’il l’était tout le temps en fait mais il fronça les sourcils en entendant les derniers mots de son colocataire. «Tu ne comprends pas, alors ? » Il soupira et se posa sur son lit. Après un long soupir, un long moment de suspense où il commençait déjà à enlever ses vêtements de sa valise. Il ne partirait pas ce soir. Pour une fois il avait le sentiment de pouvoir être utile à ce pauvre Ashton. Quelque chose dans cette nouvelle relation n’avait pas été comprise et il se devait de remettre les pendules à l’heure. Avec un certain plaisir, il devait bien l’admettre. «T’entendre…Quand tu racontes. Non, attends, laisse moi une minute » il remua le bras comme pour appeler les mots vers lui, il savait ce qu’il voulait dire mais n’avait pas le bon ordre, après une bonne minute à brasser de l’air il leva fièrement la tête «J’aime tes histoires…Nos histoires. Ca ne me dérange pas quand tu me les racontes. Mais je vois bien la déception dans tes yeux quand je te dis ne pas m’en souvenir » il haussa les épaules. Il s’imaginait les histoires après que son coloc’ lui aient racontées mais ne se voyait pas dedans alors qu’il imaginait parfaitement Ashton, c’était étrange. «J’ai regardé nos photos » il pointa son ordinateur portable du doigt «Bon, trouver le mot de passe à été très dur, je l’admets » il ricana «On a fait un paquet de photos ensemble et tu es beaucoup trop photogénique ! » Il se leva finalement et se posta face à lui «Je crois que c’est à moi de faire un pas vers toi. Mais je te laisse gérer la voisine, elle me fait vraiment peur… »


«Et je te considère comme un ami, je le montre pas c’est tout. J’ai constamment peur de perdre tout le monde et de finir avec ma sœur. Je l’adore mais elle tenterait de me bourrer la tête avec des histoires ‘tu te souviens quand… ‘ et ça c’est insupportable parce qu’elle ne lâche jamais l’affaire. D’ailleurs…T’es sorti avec ma sœur ? » Il pointa un doigt vers Ashton, un air amusé. Il s’installa dans le canapé. «J’ai regardé The Avengers il y a quelques jours et il y a ce personnage qui est contrôlé et cette fille lui fout un coup sur la tête et il redevient lui-même… Ca pourrait marcher si on essayait » il eu un léger sourire qui laissait planer le doute : plaisantait-il ou pas ?

Il eu un moment de silence. Il venait de réaliser qu’il avait beaucoup trop parlé. Peut être même avait-il prononcé plus de mots depuis qu’il était rentré de l’hôpital.
«Toujours d’accord pour la Pizza ? Et après j’aurais une autre question pour toi…C’est encore la voisine qui m’a mis ça dans le crâne mais j’ai jamais osé te demander… » il reporta son attention sur la télévision.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't worry [r.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't worry [r.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don't worry be happy
» Alex Kidd & Pyrodox Feat. Chase - Don’t You Worry [WOLF CLAN RECORDS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HE'S JUST NOT THAT INTO VALENTINE'S DAY :: ATWATER VILLAGE :: Castro Valley Boulevard :: 406-
Sauter vers: